jeudi 12 octobre 2017

Entrée



Sur Frédéric Chopin 
Questions biographiques et historiques

La nationalité de Frédéric Chopin


Aperçus sur l'histoire de la Pologne et des relations franco-polonaises de 1770 à 1850

par 

Jacques Richard


Dernier article : 12 octobre 2017





312 Sur un livre de Jules Poulain (1839)

Quelques informations sur Jules Poulain et sur le livre qu’il a consacré à l’insurrection polonaise de 1830


Classement : histoire de la Pologne 1830-1832 ; relations franco-polonaises




Troisième partie : La nationalité de Frédéric Chopin, notamment :



L’auteur
Il s’agit certainement de Jules Stanislas Poulain (1802-1852), né à Compiègne et mort à Rio de Janeiro (voir la page du site Geneanet, qui le qualifie comme « entrepreneur et inventeur »).
Jules Poulain est le frère de Louis Charlemagne (1806-1884), né et mort à Compiègne, mais qui a vécu à Pondichéry, lieu de son mariage le 19 mai 1830, et lieu de naissance de plusieurs de ses enfants.
Autres publications
*Lettre à Monsieur Louis Blanc, président de la commission du Luxembourg, par M. Jules Poulain, ancien constructeur de machines, filateur et tisserand à Paris, Paris, Imprimerie de Hennuyer, 1848
En revanche, il est peu probable qu’il s’agisse de l’auteur de poésies diverses, (voir le catalogue du SUDOC), notamment :
*Les Pervenches, poésies, Boulogne-sur-Mer, 1845

Référence
*Jules Poulain, Un épisode de l’insurrection de Pologne 1830 à 1832, Paris, Ambroise Dupont Libraire (7 rue Vivienne), 1839 (lien Google Books)
La page de titre le qualifie comme « chevalier de l’ordre militaire de Pologne (Croix d’or) »

Table des matières
Page 1 Un mot au lecteur
Page 3 Un épisode de l’insurrection de Pologne
Première partie
Page 9
I Filature à Pondichéry ; projet d’un semblable établissement en Pologne
Page 21
II Départ pour Varsovie ; voyage en Allemagne ; arrivée à Varsovie ; projets industriels ; Constantin ; politique de la Russie en Pologne ; éducation première des Polonais ; la propination et l’aristocratie ; les dames polonaises
Page 49
III Second départ de Paris ; arrivée à Varsovie ; prison ; le tigre de la Pologne ; le prince Czartoryski ; crédit ; les Juifs ; difficultés aux frontières de la Prusse ; un mot sur cette puissance
Page 73
IV Retour à Paris ; Sébastiani ; Laffitte ; refus des lettres de crédit ; embarras ; expédition d’armes ; la douane de Paris ; curieux détails sur les moyens d’expédition ; voyage à Londres ; saisie en Prusse
Deuxième partie
Page 103
I La Russie ; incendie de Moscou ; insurrection des provinces ; attitude de Varsovie ; projet de descente en Samogitie ; demande d’armes au gouvernement français
Page 147
II O… ; le prince d’Elstorm, fils de l’empereur Alexandre ; le général Kuiaziewicz et le comte Plater ; M. Desmarest, chef de la haute police sous l’empire ; proposition de sauver la princesse Lowiecz ; Pozzo di Borgo ; lettre reprise, ou l’espion dupé
Page 175
III Retard par suite de trahison ; un mot sur Grouchy ; désastres en Lithuanie ; réunion à la légation ; le prince Louis Bonaparte ; le prince de la Moskowa ; lettre remarquable
Page 195
IV Fuite du comte Joseph Lubienski ; désorganisation de l’expédition ; encore Louis Bonaparte ; départ du Courrier du Fort-Royal ; son retour
Page 213
V Fin du drame politique ; persécutions ; procès ; le comte Joseph Lubienski pour la dernière fois ; projet d’une colonie Polonaise à Alger ; conseils et exhortations aux Polonais
Pièces justificatives
Page 231
Rapport fait par M. Pognon, commissaire ordonnateur à la marine, à M le gouverneur de Pondichéry, le 26 mars 1834
Page 242
1) Lettre de la Direction de la Banque de Pologne, à M. Poulain
Page 244
2) Lettre du comte Henry Lubienski, à M. Poulain, à Varsovie
Page 246
3) Lettre de M. Poulain à M. Constantin Voliski, délégué de Pologne à Paris
Page 247
4) Reçu de M. Voliski
Page 248
5) Lettre de G. Meyer et compagnie, de Londres
Page 249
6) Lettre de la direction de la Banque de Pologne
Page 251
7) Lettre du comte Grzymala
Page 252
8) Lettre du comte Jelzki, président de la Banque de Pologne
Page 253
9) Lettre des délégués de Pologne à Paris
Page 255
10) Lettre des mêmes
Page 256
11) Lettre de M. Vivien, préfet de police
Page 257
12) Lettre d’O… à M. Poulain
Page 258
13) Lettre de M. Vivien
Page 259
14) Note d’O…
Page 260
15) Autre note du même
Page 264
16) Billet de M. Dausay, directeur du dépôt des cartes de la marine
Page 265
17) Lettre de Ferrère-Laffitte et compagnie, de Paris
Page 266
18) Billet du comte Joseph Lubienski
Page 267
19) Lettre du même
Page 269
20) Liste des officiers embarqués à bord du Courrier du Fort-Royal pour la Lithuanie
Page 270                                                                             
21) Lettre de M. Hauff de Sandefyord (Norwège)
Page 272
22) Rapport de M. Lugol, au tribunal de commerce de Paris

Notes
A venir

Commentaires
A venir



Création : 12 octobre 2017
Mise à jour :
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 312 Sur un livre de Jules Poulain (1839)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2017/10/sur-un-livre-de-jules-poulain-1839.html








mardi 10 octobre 2017

311 Sur un livre d'Etienne Cabet (1832)

Quelques informations sur Etienne Cabet et sur le chapitre consacré à la Pologne dans son Histoire de la Révolution de 1830


Classement : histoire de la Pologne ; relations franco-polonaises ;




Troisième partie : La nationalité de Frédéric Chopin, notamment :



L’auteur
Etienne Cabet (1788-1856) est avocat, militant républicain sous la Restauration (membre de la Charbonnerie) ; il participe aux débuts du régime issu de la Révolution de Juillet comme secrétaire de Jacques Dupont de l’Eure (lui aussi carbonariste, ministre de la Justice du 31 juillet au 27 décembre 1830), qui le nomme procureur général à Bastia. Ayant manifesté de façon trop ostensible des désaccords, il est révoqué en mai 1831 ; il est élu député de la Côte-d’Or en 1831 ; publie son ouvrage sur la Révolution de Juillet en 1832 ; il crée un journal démocrate, Le Populaire, ce qui lui vaut  des poursuites (1834), qui l’amènent à s’exiler en Angleterre.
Dans les années 1840, il se consacre à une utopie socialiste à travers son livre Voyage en Icarie et la mise en place de la colonie d’Icarie au Texas.

L’ouvrage
Références
Le SUDOC donne les références suivantes :
*Histoire de la Révolution de 1830 et situation présente (date, cf. infra) expliquée et éclairée par les révolutions de 1789, 1792, 1799, 1804 et par la Restauration, Paris,
**A Mie, 1832  (première édition, actualisée à septembre 1832)
**Deville-Cavellin, 1833 (2ème édition, actualisée à mai 1833)
**Deville-Cavellin, 1833 (3ème édition, actualisée à novembre 1833)
**Deville-Cavellin, 1835 (édition actualisée à octobre 1835)

Liens
*3ème édition : 
**octobre 1835 (lien tome 2)

Table des matières
Si on se reporte à celle d'octobre 1835 (pages 241 et suivantes), l’ouvrage est divisé en trois parties réparties sur deux tomes (ou « volumes ») ; les parties sont divisées en « paragraphes ».
Tome 1                          
Première partie : Révolutions de 1789, 1792, 1799 et 1804
Deuxième partie (sans titre explicite) : elle concerne la période de la Restauration)
Troisième partie (donnée comme « deuxième partie ») : Révolution de 1830 et situation présente (novembre 1835)
Tome 2
Troisième partie (suite) (sans titre : concerne les affaires étrangères)
Le paragraphe 42 (pages 41 à 107) est consacré à la Pologne : « Pologne ; documents diplomatiques ; débats parlementaires ».

Sur la Pologne
Table du paragraphe 42 (page 41) :
« Pologne, sa révolution, son manifeste. Pozzo di Borgo, en 1792. Pièces laissées par Constantin. Menaces de Diébitsch. Promesses de Louis-Philippe à Mortemart. Négociations des envoyés Polonais avec Sébastiani. Pologne abandonnée, trompée, scarifiée. Consul carliste à Varsovie. Déconvenue de Casimir Périer. Circulaire sur la journée du 15 août. Evacuation de Varsovie, tromperie, trahison. Fermeté de la diète. Protestation de Rybinski. Expatriation. Actes de Nicolas, cruauté, oppression, manque de foi. Débats parlementaires. »

Commentaires
Dans cet ouvrage, Etienne Cabet attaque la monarchie de Juillet, notamment en raison de sa soumission face aux puissances de la Sainte Alliance, et particulièrement pour son attitude lors de l’insurrection polonaise de 1830-1831.
Un point particulièrement intéressant est la critique de Cabet contre le consul de France à Varsovie en 1830, Raymond Durand, personnalité que Chopin citerait dans une lettre de novembre 1830 (voir la page sur Raymond Durand); par ailleurs, il me semble que Marie-Paule Rambeau utilise dans son livre sur Chopin des informations d’histoire polonaise présentes dans celui d’Etienne Cabet.
D’une façon plus générale, cet ouvrage paraît intéressant pour la connaissance de l’histoire de la Pologne et des relations franco-polonaises à cette époque, en tenant compte du caractère éventuellement excessif de certaines formulations et de certaines assertions.



Création : 10 octobre 2017
Mise à jour :
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 311 Sur un livre d'Etienne Cabet (1832)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2017/10/sur-un-livre-detienne-cabet-1832.html








samedi 7 octobre 2017

310 L'enseignement en Lorraine vers 1780

Quelques informations sur l’enseignement en Lorraine durant l’enfance de Nicolas  Chopin


Classement : biographie ; Nicolas Chopin ; histoire de la Lorraine




Troisième partie : La nationalité de Frédéric Chopin, notamment :



Ceci est un complément de la page Les études de Nicolas Chopin : que sait-on de l’’enseignement en Lorraine à l’époque de l’enfance et de l’adolescence de Nicolas  Chopin, né en 1771 et parti en 1787 pour la Pologne ?

Sources
L’alphabétisation de la France
*Jacques Ozouf et François Furet, Lire et écrire L’alphabétisation des Français de Calvin à Jules Ferry, Paris, Editions de Minuit, 1977
*Michel Fleury et Pierre Valmary, « Les progrès de l'instruction élémentaire de Louis XIV à Napoléon III, d'après l'enquête de Louis Maggiolo (1877-1879) », Population, 1957, Volume 12, n° 1, pp. 71-92
L’enseignement en Lorraine
*Alix de Rohan-Chabot, Les Ecoles de campagne en Lorraine au XVIIème siècle, 1969 [thèse de 3ème cycle] (lien 1 ; lien 2)
*Louis Maggiolo, Historique de l’instruction publique dans les Vosges avant et après 1789, Nancy, 1889
*Louis Maggiolo, Pièces d’archives et documents inédits pour servir à l’histoire de l’instruction publique en Lorraine, Nancy, 1874
*Louis Maggiolo, De la condition de l’instruction primaire et du maître d’école en Lorraine avant 1789, Paris, 1889
*Louis Maggiolo, Les Ecoles avant et après 1789 dans la Meurthe, la Meuse, la Moselle et les Vosges, Nancy, s. d.

L’alphabétisation de la Lorraine à la fin du XVIIIème siècle
Selon le livre de Jacques Ozouf et François Furet, la Lorraine fait alors partie de la France fortement alphabétisée.
Leurs résultats se fondent sur les signatures au mariage ; les actes de mariage comportent les signatures de 6 personnes : les époux et quatre témoins). Par recoupement, on constate en effet que la capacité à signer est globalement bien liée avec la capacité à lire et à écrire (c'est-à-dire qu’en général, les gens n’apprenaient pas à signer juste pour pouvoir frimer le jour d’un mariage).
A la fin du 17ème siècle, les Vosges ont un taux de signature au mariage supérieur à 30 % pour les hommes ; à la fin de l’Ancien Régime, on atteint un taux supérieur à 90%.
Dans ces conditions, il serait impensable que le fils d’un paysan notable dans son village n’ait pas reçu un enseignement élémentaire de bon niveau, qui pouvait inclure une initiation au latin, si le maître d’école le pouvait.

Les établissements scolaires
Enseignement primaire
A venir

Enseignement secondaire
Dans le livre, Les Ecoles avant et après 1789 dans la Meurthe, la Meuse, la Moselle et les Vosges, Nancy, s. d., page 15, Louis Maggiolo énumère les établissements d’enseignement secondaires en indiquant parfois une date (sans doute la plus ancienne attestation) ; en ce qui concerne les Vosges, il donne le nom des établissements suivants : 
Régences
Bulgnéville 1743
Charmes 1715
Châtel 1710
Châtenois 1708
Dompaire 1750
Mirecourt (1404 ( > 1793)
Raon-l’Etape 1706
Sénaïde [Senaide] 1760
Vittel 1710
Collèges
*Bruyères 1721
*Damblain 1678
*Épinal 1668 (> 1793)
*Lamarche 1783
*Mirecourt 1404 ( > 1793)
*Neufchâteau 1340 ( > 1793)
*Rambervillers 1613
*Remiremont 1589 ( > 1793)
*Saint-Dié 1751
Séminaire
Saint-Dié 1777



Création : 7 octobre 2017
Mise à jour :
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 310 L'enseignement en Lorraine vers 1780
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2017/10/lenseignement-en-lorraine-vers-1780.html








dimanche 1 octobre 2017

309 Adam Zamoyski biographe de Chopin (1979)

Quelques informations sur Adam Zamoyski et sur son livre consacré à Chopin


Classement : biographies ; Frédéric Chopin





Troisième partie : La nationalité de Frédéric Chopin, notamment :



L’auteur
Adam Zamoyski est né en 1949 à New-York, mais a surtout vécu en Angleterre où il a fait des études d’histoire et de langues vivantes (Oxford, Queen’s College). Issu de la famille princière des Zamoyski, il est le fils d’Etienne Adam (1904-1976) et d’Elisabeth Czartoryska (1905-1989) ; il a les nationalités britannique et polonaise. Il a présidé le conseil d’administration de la fondation Czartoryski de 2008 à 2011.
Il est l’auteur de différents ouvrages écrits en dehors du cadre universitaire.
Note
*La Fondation des princes Czartoryski est établie à Cracovie ; elle a été créée en 1991 par Adam Charles Czartoryski (né en 1940) pour superviser le Musée des princes Czartoryski, alors restitué à la famille (lien Wikipédia anglaise ; polonaise).

L’ouvrage
Références
Edition française
*Chopin, Librairie Académique Perrin, 1986 [2.262.00390.4]
Editions anglaises
*Chopin, Collins, 1979 [0.586.05291.7]
*Chopin A Biography, Collins, 1979
Edition américaine
*Chopin A New Biography, Doubleday, 1980
Je me sers ici de l’édition française de 1986, traduction de l’édition anglaise de 1979 (traduction d’Agnès Boysson)

Table des matières
7 Remerciements
9 Enfance
26 Chopin à l’école
36 Le conservatoire de vsv
52 Frustrations
69 Vienne
88 Paris
117 Le succès
152 George Sand
175 Une nouvelle vie
196 La gloire
216 La fin d’une liaison
242 Une triste années
259 Londre et l’Ecosse
282 La mort
292 Epilogue
295 Annexe A : Liste des œuvres par ordre chronologique
304 Annexe B : L’affaire des Lettres de Chopin à Delphine Potocka
310 Notes
328 Sources

Contenu
A venir



Création : 1er octobre 2017
Mise à jour :
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 309 Adam Zamoyski, biographe de Chopin (1979)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2017/10/adam-zamoyski-biographe-de-chopin-1979.html








mercredi 14 juin 2017

308 Les Polonais dans la Légion étrangère 3 : listes nominatives (suite)

Quelques informations sur les Polonais dans la Légion étrangère en Espagne (1835-1838)


Classement : histoire ; réfugiés polonais en France ; guerre civile espagnole (1833-1840)




Troisième partie : La nationalité de Frédéric Chopin, notamment :



Ceci est une suite des pages

Dans la bibliographie concernant la Légion étrangère française dans la guerre civile espagnole de 1833-1840, je cite le livre de Paul Azan, La Légion étrangère en Espagne (Paris, Lavauzelle, ca 1905). On y trouve un certain nombre de documents nominatifs permettant de repérer une partie des Polonais présents dans la Légion étrangère à cette époque.
Je transcris ci-dessous les documents 32, 33, 42, 104 et 105.

Sommaire
Document n° 32 : « Etat nominatif des officiers polonais réfugiés en France qui ont demandé à faire partie du régiment polonais adjoint à la légion étrangère et dont le général Bernelle désire l’admission » (juin 1836)
Document n° 33 : « Etat nominatif de MM. les officiers venus de France pour faire partie du régiment de lanciers » (juin 1836)
Document n° 42 : « Les officiers des lanciers polonais de la légion au général Bernelle » (août 1836)
Document n° 104 : « Renseignements à consulter sur les officiers de la légion » (fin 1838)
Document n° 105 : Officiers demandant à rentrer en France (décembre 1838)
Document n° 106 : Officiers demandant à rester en Espagne (décembre 1838)

Document n° 32 (AHG, Affaires d’Espagne, carton 45), page 452
« Etat nominatif des officiers polonais réfugiés en France qui ont demandé à faire partie du régiment polonais adjoint à la légion étrangère et dont le général Bernelle désire l’admission »
Reproduction intégrale
« *Pogonowski, capitaine, Paris, rue Copeau, 22, officier du génie (quartier maître)
*Brzozowski, capitaine, Toulouse, officier d’artillerie
*Ujardowski (Vincent), capitaine, Villeneuve-sur-Lot
*Swydrinski (Louis), lieutenant, Paris, rue St-Honoré, 264
*Poninski (Henry), lieutenant, Beauvais (Oise)
*Stadnicki (Stanislas), lieutenant, Paris, à Chaillot, rue de Bataille, 16
*Piwowarski (Bronislaw), sous-lieutenant, Paris, rue Grenelle-Saint-Germain, 18
*Nierabitowski (Jérôme), sous-lieutenant, Amiens (Somme)
*Müller (Maurice), sous-lieutenant, Paris, rue Tivoli, 3
*Wodrynski (Antoine), sous-lieutenant, Paris, Faubourg Montmartre, Cité Bergère, 4
*Twardukowski (Eustache), sous-lieutenant, Froissancourt, près Breteuil-sur-Noye (Oise)
*Tittenbronn, sous-lieutenant, Bourganeuf (Creuse)
Je désire vivement voir arriver le plus tôt possible les officiers portés sur le présent état, en les prenant par ordre d’inscription ; surtout les deux premiers, l’un officier du génie, l’autre, officier d’artillerie. Le Général, Joseph Bernelle
Pampelune, le 11 juin 1836
Le Colonel général de la division auxiliaire française
J. Bernelle. »

Document n° 33 (AHG, Affaires d’Espagne, carton 45), page 453
« Etat nominatif de MM. les officiers venus de France pour faire partie du régiment de lanciers »
 « A Pampelune, le 12 juin 1836
Kraiewski (Henry), chef d’escadron
Horain (Michel), chef d’escadron
Przylinski (Stanislas), capitaine
Skarzysk (Vincent), capitaine
Woroniecki (Lucien), capitaine
Nalencz Borzewski (Calixte), capitaine
Pongowski (Clément), lieutenant
Bielinski (valérien), sous-lieutenant
Cieciszowski (Charles), sous-lieutenant
Le Maréchal de camp commandant la division auxiliaire française,
J. Bernelle »

Document n° 42 (Archives du général Bernelle. Imprimé dans l’Histoire de l’ancienne légion étrangère, p. 478-479), page 473
« Les officiers des lanciers polonais de la légion au général Bernelle »
Reproduction intégrale
« Pampelune, le 27 août 1836
Général,
Les officiers polonais, pleins de reconnaissance pour le touchant intérêt que vous avez pris à eux pendant votre commandement, viennent, pénétrés du regret de votre départ, vous offrir de partager la seule chose qu’ils aient pu conserver intacte après la perte de leur patrie, cette marque distinctive d’honneur dont ils ont décoré leurs poitrines dans les jours de gloire de la malheureuse Pologne.
Ils pensent, Général, que ce morceau de ruban ne peut être mieux placé que sur votre cœur, et ils espèrent que chaque jour, en le voyant, vous vous rappellerez votre dernière et glorieuse affaire du 1er août, dont l’éclat a si bien terminé votre noble tâche en Espagne.
Ils ont l’honneur d’être, etc.
Kraiewski, Horain, chefs d’escadrons ; Dumontez, major ; Wern, Ludochowski [Ludechowski], Skarzinski, Pagorski [Pongowski], Persluski |Przyluski], Woroniewski, capitaines. »

Document n° 104 (AAG, carton : légion étrangère), page 581 et suivantes
« Renseignements à consulter sur les officiers de la légion »
Sans date, mais établi à la fin de 1838 (note de Paul Azan). Il indique aussi que ces notes, bien que parvenues au ministère de la Guerre, ne sont pas officielles ; elles ont probablement rédigées par Bazaine (alors capitaine) de façon parfois excessives dans la critique. Il a procédé à la censure de certaines remarques inappropriées.
Notice des officiers polonais seulement. Le premier grade indiqué est celui atteint dans l’armée française, le second dans l’armée espagnole.
Page 584
« Borkaski (Jacques), Polonais. Lieutenant sortant de l’ex-légion. Capitaine de voltigeurs décoré de la Légion d’honneur. Bon capitaine de voltigeurs, s’est toujours distingué, n’est pas encore bien au courant de notre administration, mais sert avec zèle ; sans défauts. »
« Wern (Joseph-Séverin), Polonais. Capitaine sortant de l’ex-légion. Capitaine de voltigeurs. Brave, mais nul dans le service intérieur ; il est aimé de ses soldats et n’a qu’un seul défaut, de boire quelquefois. »
Page 585
« Wierzbinski (Severin-Jean), Polonais. Lieutenant sortant de l’ex-légion. Capitaine. Nul sous tous les rapports, a été souvent éloigné de son poste, conduite privée assez bonne. »
« Karaskewicz (Gaspard), Polonais. Lieutenant sortant de l’ex-légion. Capitaine. Assez brave, mais mauvais officier dans le service intérieur ; sans moral et cancanier. »
Page 586
« Iwanczewski, Polonais. Sous-lieutenant sortant de l’ex-légion. Capitaine. Officier ordinaire, conduite bonne. »
Page 592
« Mogilnicki (Alexandre), Polonais. Sergent. Lieutenant. Très jeune, mais d’une nullité complète, conduite assez bonne. »
« Mokzrecki (Louis), Polonais. Sergent. Lieutenant. Officier très ordinaire, conduite assez bonne. »

Document n° 105 (AAG, carton : légion étrangère), pages 596-598
« Division auxiliaire française
Légion étrangère
Madrid, le 26 décembre 1838
Etat nominatif de MM. Les Officiers qui, d’après l’ordonnance de S. M. la Reine en date du 8 décembre, demandent à rentrer en France pour être mis à la disposition de S. M. le Roi des Français, d’après l’article 3 du traité de cession passé à Paris, le 28 juin 1835, entre les gouvernements français et espagnol »
Seulement les Polonais
Page 596
« Wierzbinski (Séverin-Jean). Capitaine. Polonais. »
« Karazkewicz (Gaspard). Capitaine. Polonais. »
Page 597
« Mokzrecki (Louis). Lieutenant. Polonais. »

Document n° 106 (AAG, carton : légion étrangère), pages 599
« Division auxiliaire française
Légion étrangère
Madrid, le 26 décembre 1838
Etat nominatif de MM. Les Officiers qui, d’après l’ordonnance royale du 8 décembre, désirent continuer à servir l’Espagne. »
Aucun Polonais sur 8 noms.



Création : 14 juin 2017
Mise à jour :
Révision : 4 juillet 2017
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 308 Les Polonais dans la Légion étrangère 3 : listes nominatives (suite)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2017/06/legion-espagne-listes-suite.html